AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partage (Chlex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Skinny
Traductrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 740
Age : 32
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mar 20 Juin - 22:57

Primo, je me suis inspirée du film Ladyhawke pour les transformations. Mais c'est tout. Le reste est tirée tout droit de mon imagination (le début comme la fin.)
Quoi qu'il en soit, voici l'adresse du film Ladyhawke
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=598.html
Deuxio, la fic qui se base sur un film c'est Douleurs. Et tout est dit dans le Disclaimer de la fic au premier post.

_________________


For you, I lived with my lips sealed. For you, I lived swallowing all my tears. But in my heart, still burning is the lamp of love for you, for you... (Tere Liye - Veer Zaara)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angharad
Martha Kent
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mer 21 Juin - 0:02

SUPER !!
LA SUITE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex-Fans
Jonathan Kent
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mer 21 Juin - 5:53

Skinny a écrit:
Primo, je me suis inspirée du film Ladyhawke pour les transformations. Mais c'est tout. Le reste est tirée tout droit de mon imagination (le début comme la fin.)
Quoi qu'il en soit, voici l'adresse du film Ladyhawke
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=598.html
Deuxio, la fic qui se base sur un film c'est Douleurs. Et tout est dit dans le Disclaimer de la fic au premier post.

thanks ;p. Je pourai voir parce que j'en est entendu parler mais je m'en rapellais plus du titre ta fic tombe a point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex-Fans
Jonathan Kent
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mer 21 Juin - 18:58

Au risque de passé pour une acro débille


LA SUITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! LA SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE LA SSSSSSSSSSSSSUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinny
Traductrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 740
Age : 32
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Jeu 22 Juin - 12:58

Chapitre 9:


Lex 1: http://www.thecatgallery.com/images/Salem-white-cat.jpg ou http://www.gloriana.nu/postcards/cat24.jpg
Chloé 1: http://www.queticofoundation.org/gallery/wolf.jpg
Lex 2: http://img228.imageshack.us/img228/7465/miaou5fp.jpg
Chloé 2: http://www.mayura.freeserve.co.uk/newbremen/wolf.jpg



Il regardait ce corps en plein changement.
Son visage exprimait à la fois l’effroi et la surprise. Et cette douleur qui lui arracherait presque un cri s’il ne se contenait pas. La main de Chloé s’était refermée telle un étau sur la sienne, lui broyant la peau et les os. Jamais il n’aurait pensé que la jeune femme lutterait autant. Il ne sentait plus sa main depuis quelques minutes déjà. La transformation à laquelle il avait assisté la veille se répétait. Pourtant, l’incompréhension nageait à l’intérieur de lui. Pourquoi lui se muait-il directement en chat sans trop ressentir le mal, alors que elle semblait combattre ce qui grandissait en elle ? Un refus peut être, ou tout simplement la peur de l’inconnu.
L’hurlement cessa enfin, et le bruyant silence déchira littéralement le cœur de Lex.
Elle avait cessé de se battre, elle n’était plus entre deux mondes. Le loup baissait la tête, comme pour reprendre son souffle. Lex tenait toujours cette ‘main’, s’inquiétant sur ce que ressentait sa colocataire. Ce qu’il avait entendu dans la journée n’importait plus, il voulait simplement revoir Chloé, telle qu’il l’avait connue. Une grande reporter tout sourire. C’est ainsi qu’il l’avait rencontrée. Mais, les années passant, de grands changements bouleversèrent la vie de la jeune femme. Lex savait exactement de quoi il retournait. Mais il ne voulait pas qu’elle prenne son amitié pour de la pitié. C’est pour cette raison qu’il acceptait le fait d’être tourné en bourrique. Pour lui, c’était montrer que quoi qu’il advienne, il serait toujours présent. En observant ce loup (qu’il tenait toujours par la patte), Lex se rappela les épreuves traversées par la petite blonde.
Elle dut faire face au rejet de Clark, ce dernier n’ayant d’yeux que pour Lana. Pour se venger, elle s’allia avec le Diable en personne, qu’elle réussit à envoyer en prison, mais malheureusement à cours termes. Cette trahison lui valut la perte de son père et depuis, Lionel Luthor exigeait d’elle n’importe quoi. Maintes fois, malgré le froid présent entre Clark et Lex, ils avaient essayé d’aider Chloé, en vain. La seule aide que Chloé toléra fut le logement que Lex lui offrit, mais elle imposa malgré tout, ses règles, que Lex accepta sans réfléchir.
Lex fut tiré hors de ses pensées lorsqu’il sentit la patte quitter sa main. Chloé descendait du fauteuil et planta ses yeux verts dans ceux de Lex avant de trottiner vers la cuisine.
‘Au moins, la douleur qu’elle ressent en se transformant disparaît une fois qu’elle est un loup’, pensa-t-il en suivant l’animal du regard.
Il sourit légèrement en la voyant laper le lait qui s’était répandu par terre à cause de lui. Puis, sans vraiment comprendre pourquoi, une vague de colère et de jalousie l’envahirent. Il chassa tant bien que mal ses émotions et se leva pour aller vers la louve.
Par rapport à la veille, il la trouvait changée. Le pelage était beaucoup plus sombre, les nuances de gris et de blancs avait disparus. Si c’était le même loup, il avait du faire un tour dans une mine de charbon.
Lex se baissa et se mit à hauteur de Chloé. Elle releva la tête et sonda le jeune homme du regard.
Au fond d’elle, cet être chauve lui rappelait quelqu’un. Il levait sa main vers elle. Elle ne bougeait pas, attendant avec patience le contact.
« Chloé, fit Lex en posant sa main sur ce qui devait être la joue de la jeune femme. »
Oui, c’était ça ! Elle était Chloé, et lui Lex. Elle était humaine, pas loup. Pas cet animal, pas ce monstre qui la dévorait de l’intérieur, dévorant son âme, remplissant son cœur d’obscurité, pas tout ce mal qui grandissait en elle. Elle se détourna, marchant dans la flaque de lait. Lui, elle le détestait, c’était certain. Elle ne pouvait pas s’attacher à lui, à celui dont elle se méfiait depuis toujours.
« Chloé, interrogea Lex surpris de ce volte face. »
Elle se retourna et sauta sur le milliardaire. Ce dernier s’écroula et se retrouva menacé par les crocs luisants de l’animal. Par pur réflexe, il se cacha le visage. Puis, reprenant ses esprits, il saisit Chloé par le cou et essaya de la repousser. Peine Perdue. Plus il tentait de l’écarter, plus les griffes lui lacéraient la poitrine. De plus, le souffle de Chloé était près, beaucoup trop près.
« Chloé, supplia Lex. Arrête, tu me fais mal… »
Le loup se retira. Chloé avait lu l’incompréhension dans le regard de Lex, mais aussi ce qui semblait être de l’inquiétude, et chose étonnante, de l’amour. Non, elle avait rêvé. Elle refusait de lire ce sentiment dans des yeux si glacés et sans émotions normalement.
Lex se relevait doucement, frottant douloureusement ses blessures. Du sang transparaissait à travers sa chemise en lambeaux.
S’il se rendait aux urgences pour se faire soigner, il pourrait toujours convaincre les médecins de ses habitudes sado-masochistes. Ou dire la vérité, et retrouver Chloé enfermée dans une cage en direction pour le zoo le plus proche.
Tant bien que mal, Lex se releva et s’enferma dans sa chambre. Les plaies ouvertes ne lui faisaient pas atrocement mal, mais il savait que s’il les laissait telles quelles, il risquerait une infection.
Il sortit une trousse de secours de son armoire et commença à s’appliquer l’alcool à 90° sur le torse. Il serra les dents, luttant contre les picotements et essaya de se bander tant bien que mal. Au moins c’était désinfecté et pansé. Il entendait Chloé gratter à sa porte, s’interrogeant sur ce curieux changement de comportement. Il y a 20 minutes elle était prête à le dévorer, et maintenant elle grattait à sa porte avec insistance pour le voir. Ou alors elle avait vraiment faim et voulait vraiment le dévorer…

Chloé avait enfin réussit à chasser l’instinct ‘lougoriphique’ qui l’habitait. Cette envie de réduire Lex en chaire à pâté avait enfin disparu. Et, elle s’inquiétait. C’est vrai qu’elle n’appréciait pas trop Lex, mais le fait de l’avoir blessé et d’avoir vu ce regard… plus que significatif la bouleversaient grandement. Voilà maintenant un quart d’heure qu’elle grattait à cette satané porte, et rien ne semblait bouger à l’intérieur. Plus son inquiétude sur l’état de Lex grandissait, plus la porte subissait les griffes de l’énorme loup noir. Elle ne se contrôlait plus, détruisant presque la porte. Et quand enfin la porte s’ouvrit, elle baissa la tête, honteuse de s’être emportée.
Lex jeta un coup d’œil à la porte et sourit légèrement.
« T’inquiètes pas Chloé, j’ai assez d’argent pour acheter 500 portes. Tu pourras les réduire en bouillie autant de fois que tu voudras. »
Le loup releva la tête et observa l’homme. Il était un peu rouge, quelques gouttes de sueur perlaient sur son front et il semblait fatigué. Chloé voulut parler mais seul un aboiement sortit de sa gorge, ce qui fit sursauter Lex, surpris par le bruit.
Chloé se rembrunit un peu plus. Elle avait vraiment effrayé Lex en oubliant qui elle était, et ce qu’elle était. Mais la lutte contre le mal qui la rongeait devenait de plus en plus acharnée et elle le sentait camper dans un recoin de son âme, cacher et prêt à prendre le dessus n’importe quand. Elle souffla, grognant d’énervement en même temps.
Lex se baissa et observa les yeux verts pétillants de l’animal. Il tint l’énorme tête avant de parler.
« Je sais pas ce qui se passe derrière ces deux charmants petits yeux verts, mais il va falloir faire quelques chose Chloé, expliqua le plus calmement du monde Lex. »
Le loup cligna légèrement des paupières.
« Tout d’abord, c’est quoi cette accord que tu as passé avec mon père ? »
Lex sentit Chloé tressaillir entre ses mains.
« Oui, je suis au courant, grâce aux instincts et à l’ouïe du chat, concéda Lex. Tu me le diras une fois toi-même, rassura-t-il. Autre chose toutefois, j’aimerai savoir ce qui se passe là dedans. Cette attaque était surprenante, mais le retrait l’était autant. »
‘Le regard que tu avais était aussi surprenant, Lex’, pensa Chloé en fulminant. ‘Les problèmes, c’est pas seulement moi qui les crée’.
« Bon, j’ai eu une journée difficile, ajouta Lex. »
‘Une journée de chat, espèce de fainéant. J’ai pas dormi depuis longtemps moi’, s’énerva Chloé. ‘Quoi que, trois heures sur le fauteuil avant de me battre contre cet imbécile d’instinct’, se souvint Chloé.
Elle suivit Lex en le voyant s’installer sur le canapé et reprit sa place de la veille. Encore une nuit de sommeil étrange. Mais au moins, elle n’aurait pas besoin de courir partout pour retrouver ses vêtements. Ils étaient juste à côté, sur le fauteuil.
Elle se coucha sur le canapé, s’installant à moitié sur Lex.
« Aïe, entendu-t-elle. »
Elle releva la tête, et vit Lex déboutonner sa chemise.
« Désolée Chloé, mais tu ne m’as pas loupé. »
Chloé observa le bandage et sentit une immense culpabilité l’envahir. Elle avait blessé Lex. Elle avait osé le blesser. Elle se retira mais une main la retint.
« Hey, qu’est ce que tu fais. Je n’ai jamais dis que tu devais partir. Fais juste attention où tu te poses, dit Lex en souriant. »
Décidément, elle ne le comprendrait jamais. Une fois il est sérieux, lui rappelant Lionel Luthor, une autre fois, il se conduit comme un frère. Chloé se réinstalla aussi doucement que possible, essayant de chasser le regard de Lex de son esprit.


* * * *

5 heures 30 du matin.
Chloé se réveilla en sursaut. Elle était redevenue humaine. Lex dormait paisiblement en dessous d’elle. Le soleil pénétrait dans la pièce offrant une légère lumière au séjour. Que devait elle faire ? Le réveiller pendant qu’il était encore humain ? Ou l’observer dormir ?
« Lex, chuchota Chloé. »
Un grognement pas très Luthor lui répondit.
« Lex, réitéra-t-elle plus fort.
- Quoi ?
- Il fait presque jour, précisa Chloé.
- Et alors ?
- Et alors, s’étonna Chloé. Tu vas devenir un chat !
- Ah oui, c’est vrai. Et alors, laisse moi dormir.
- Aussi feignant qu’un chat, s’exclama Chloé.
- Hmm, Chloé…
- Oui ?
- Tu es toute nue sur moi, fit Lex en souriant, sans pour autant ouvrir les yeux. »
Chloé ouvrit de grands yeux. Mais quelle idiote !! Elle avait complètement oublié ce petit détail. Elle voulut se relever quand elle sentit une main la retenir.
« Non, ne bouge pas, ordonna Lex. »
Chloé arqua un sourcil, retenant un cri de surprise. Lex venait d’imposer une main plus qu’agréable dans le bas de son dos. Lex était à moitié couchait sur le canapé, et Chloé avait sa tête reposée sur ses bandages.
« Il faut que je te parle avant qu’il ne soit trop tard.
- Je t’écoute.
- C’est quoi cet accord que tu as passé avec mon père, demanda Lex durement.
- Je suis désolée Lex, je ne peux pas te répondre, s’excusa Chloé.
- Très bien. Mais fais attention, mon père est dangereux, prévint Lex.
- Je sais, mais il est difficile de sortir de ses griffes.
- On la déjà fait une fois, dit Lex. »
Chloé releva la tête dans la pénombre et chercha le regard de Lex. Si la lumière avait été un peu plus présente, elle jurerait voir un air de nostalgie dans les yeux de Lex.
« Je m’inquiète énormément pour toi, confia Lex.
- Je ne donne plus ma confiance aux Luthor, contra Chloé.
- Oublie un peu ce nom Chloé. Il n’est rien à mes yeux. Il est seulement le miroir d’un passé qui ne m’appartient pas, d’un présent immonde, et d’un futur sans espoir. Ce n’est pas moi. Si tu savais le nombre de fois où je voudrais fuir ce que mon père a construit autour de ce nom. Luthor. Celui qui Lutte. Celui qui donne les torts à son entourage. Celui qui détruit tout sur son passage. Ce n’est pas moi, répéta une dernière fois Lex. »
Chloé perçut le découragement de Lex. Il ne pouvait plus croire à ce qu’il faisait.
« Lex, articula Chloé.
- Quoi ?
- Je…
- Tu penses que je mens ?
- Non, je ne pensais pas que tu reniais autant ton nom… Il fait pourtant de toi ce que tu es maintenant.
- Peut être, mais il donne aussi une mauvaise image aux gens… La preuve… Tu as toi-même dis que j’étais un Luthor et que tu me détestais…
- Je… je ne le pensais pas. Je sais ce que tu essayes de faire pour moi, mais c’est trop tard.
- Chloé, il n’est jamais trop tard pour changer. Ma mère me l’a souvent répété.
- Ta mère, s’interloqua Chloé. »
Lex ne parlait quasiment jamais de sa mère. Il refusait de partager ce passé brumeux et inquiétant enfoui en lui.
« Oui, elle disait qu’un être peut changer les choses par ses choix et sa volonté.
- Hmm, répondit Chloé pensive.
- Qu’est ce qu’il y a ?
- Mon père me disait presque la même chose.
- Nos parents étaient des modèles, confia Lex. Mon père est le résultat d’une enfance sans modèle. D’une vie sans joie. D’une existence mal menée…
- Et toi ? Tu es pourtant son fils…
- Mon père est ce qu’il est. Le seul lien que nous ayons est biologique. Je ne vois rien de paternel en lui. Il ne fait que me rabaisser, me tester… »
Lex sentit Chloé reposer sa tête sur son torse. Il fut surpris de sentir de mains l’entourer.
« Chloé, je ne pense pas que…
- Chut, interrompit elle. J’en ai besoin, d’un contact, d’un ami, d’un soutien… »
Lex resta silencieux et enferma Chloé dans ses bras. Leur étreinte continua alors qu’ils sombraient tous deux paisiblement dans le sommeil, un sentiment de bien-être les habitant tous les deux.
Lex s’endormit un sourire sur les lèvres, et Chloé rejoignit Morphée dans les bras d’un protecteur qu’elle comprenait.
Lex resserra son étreinte de peur de laisser échapper ce trésor si précieux et Chloé s’habituait à ce contact si doux insufflant un bonheur sans limite dans son cœur si froid depuis quelques années.
Mais, en tombant dans leurs rêves, tous deux doutaient de l’amitié qui naissait. C’était bien plus, c’était un espoir qui naissait pour renouer deux âmes perdues, par n’importe quel moyen…

_________________


For you, I lived with my lips sealed. For you, I lived swallowing all my tears. But in my heart, still burning is the lamp of love for you, for you... (Tere Liye - Veer Zaara)


Dernière édition par le Jeu 22 Juin - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex-Fans
Jonathan Kent
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Jeu 22 Juin - 13:13

est-ce normal que tu m'est le même partiel???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinny
Traductrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 740
Age : 32
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Jeu 22 Juin - 14:05

Non, ce n'est pas normal
mais avec tes réponses de 3km de long, je vois pas les titres de mes parties, c'qui fait que j'm'y perds :p

_________________


For you, I lived with my lips sealed. For you, I lived swallowing all my tears. But in my heart, still burning is the lamp of love for you, for you... (Tere Liye - Veer Zaara)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex-Fans
Jonathan Kent
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Jeu 22 Juin - 14:37

Skinny a écrit:
Non, ce n'est pas normal
mais avec tes réponses de 3km de long, je vois pas les titres de mes parties, c'qui fait que j'm'y perds :p


Oui....bon tu veut que j'arrète ses sa...

nan je continue


LLLLLLLLLAAAAAAAAAAAAAA SSSSSSSSSSSSUUUUUUUUUUIIIIIIIITTTTEEEE


He....si tu peut faire un long partiel sa mangerais hihi je pars lol dans 2 jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinny
Traductrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 740
Age : 32
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mer 28 Juin - 2:15

Chapitre 10:


Le salon baignait dans la lumière du jour, offrant à la pièce une allure onirique peu habituelle. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle fut légèrement aveuglée. Elle remonta une couverture sur elle, sentant un frisson parcourir son corps. Il lui fallut quelques instants pour se remémorer sa soirée et une partie de sa matinée.
Sa transformation en loup, l’attaque de Lex, sa discussion plus tôt ce matin, et… Et non, elle n’arrivait pas à se rappeler la présence de ce plaid rouge qui l’enveloppait et lui procurait autant de bien-être.
Malgré tout, sa culpabilité revint au triple galop, tiraillant son cœur et sa conscience. Quand ses pensées se portèrent sur Lex, et qu’elle put enfin ouvrir les yeux sans les refermer à cause du soleil, elle décela une petite boule de poil à ses pieds. Ce spectacle la fit sourire. Elle se redressa, plaquant la couverture sur elle, et se pencha sur l’animal.
Le chat releva la tête et la sonda du regard. Elle souriait, mais il lisait aussi un étrange sentiment dans les yeux de la jeune femme. Il se mit à ronronner juste pour la rassurer puis se leva et s’étira.
Chloé s’attardait sur le pelage du chat. Plusieurs tâches s’étaient développées sur lui. Chloé nageait dans l’incompréhension la plus totale. Elle comprenait le fait que leurs transformations étaient basées sur le cycle terrestre. Elle avait d’ailleurs remarqué que dès que le soleil disparaissait totalement de l’horizon, sa transformation débutait. Logiquement, celle de Lex commençait lorsque la lune s’effaçait pour laisser place à l’éclat de l’étoile jaune.
Machinalement, Chloé se mit à caresser le chat. Ce seul contact suffisait à la mettre de bonne humeur. En y repensant, depuis que cette succession d’événements, Lex et Chloé s’étaient rapprochés. Elle n’en prenait conscience que maintenant, et l’envie d’en parler à quelqu’un se faisait ressentir. Elle savait que leur amitié naissante n’en était pas vraiment une. La tournure que prenait tout ça l’effrayait.
Devant son air pensif, Lex s’installa sur ses genoux, doublant son bruit rassurant pour tenter de la faire parler. Chloé demeurait silencieuse, ressentant le besoin de discuter avec Lex, même se disputer ou même se mettre en colère. Le chat qu’il était ne lui donnait pas énormément de choix. Il la calmait sous cette forme, mais même en homme, il se montrait beaucoup plus apaisant que la présence de ce chat, qu’elle se surprit à détester car il prenait la place de Lex.
« Lex, commença-t-elle. L’accord que j’ai passé avec ton père ne te concerne pas… »
Le chat devint muet, observa Chloé de ses grands yeux bleus. Il se blottit contre la jeune femme, poussant ses mains d’un coup de tête.
« Il me tient au piège, et je ne pourrai peut être jamais en sortir… »
Elle sentit des griffes se planter dans sa chaire. Lex n’était pas d’accord sur ce point là. Elle devait se battre, il devait remettre l’envoyé du diable en prison, aussi rapidement que possible. Mais leur champ d’action se voyait rétrécit par leurs changements.
Chloé demeura pensive quelques instants.
« Heu… Lex, il est pas loin de midi, c’est mardi… et tu n’es toujours pas à Luthor Corp. Tu crois que ton père va venir ici ? »
Un hochement de tête lui répondit.
« Tu vas rester là ? »
Second hochement de tête, positif cette fois.
« Bon, je pense que je devrai aller me changer, ajouta Chloé. »
Lex descendit de ses genoux et se coucha sur les vêtements de Chloé, toujours dans le fauteuil.
« Lex, non, ne te couche pas là, ce sont des affaires propres, râla Chloé. »
Il l’ignora complètement et s’endormit rapidement dans la douce odeur de Chloé.
« Sale bête, maugréa Chloé. »
Elle monta les escaliers jusqu’à sa chambre, gardant le plaid enroulé autour d’elle. Aussitôt arrivée dans sa chambre, elle se précipita dans la salle de bain et prit une douche. Elle soupira d’aise en sentant l’eau s’abattre sur sa peau. Si seulement elle pouvait avoir plus de temps avec Lex. Juste lui parler pour qu’ils mettent les choses au clair. Elle resta une bonne heure sous le jet d’eau, s’interrogeant sur ses sentiments, et ceux de Lex. Elle se souvint nettement du regard suppliant mais empli d’amour que lui avait envoyé Lex lorsqu’elle le menaçait.
Quand elle sortit de sa douche et se rendit dans sa chambre, elle entendit de légers grattements ainsi que des miaulements à sa porte. Chloé ouvrit la porte et vit le chat se frotter contre le mur avant de venir se frotter à ses jambes humides.
« Ahh, mais tu le fais exprès c’est pas croyable, s’énerva Lex. »
Le chat sauta sur le lit de la jeune étudiante et s’étira dessus.
« Je croyais que tu dormais, continua-t-elle. »
Lex regarda Chloé d’un regard impassible. Il était encore plus difficile pour lui de laisser transparaître ses émotions sous cette apparence. Bien sûr, il pouvait ronronner, mais rien d’autre. Il replia ses pattes sous son menton avant de fermer les yeux, emprisonner dans l’odeur bienfaisante de la chambre.
« Je dois aller en cours Lex, j’espère que tu ne feras pas de bêtises. »
Chloé s’était heureusement habillée dans la salle de bain, sachant pertinemment que le petit être sur son lit était tout sauf un ange.
« Je laisse la porte de ma chambre ouverte, tu pourras naviguer librement. Si tu as besoin, il y aura un pot de nutella sur le parquet dans la cuisine. Sois sage, d’accord, questionna inutilement Chloé. »
Elle sortit de l’appartement et se dirigea vers l’université, se doutant qu’un Luthor en chat, serait pire qu’un petit enfant de trois ans…


* * * *

« Je suis rentrée, hurla une voix dans l’appartement. »
Le spectacle qui accueillait Chloé était plus que surprenant. Du nutella gisait partout sur le carrelage de la cuisine, ensuite, des traces de griffes étaient répandues sur les magnifiques meubles en cuir.
« LEX, hurla-t-elle hors d’elle, espèce de sale bête, regarde ce que tu…
- Désolé, l’interrompit-il, je m’ennuyais. Mais je rangerai tout, ne t’inquiète pas…
- Lex, tu es redevenu humain. Quelle heure est il ??
- Heu… 16h30, répondit Lex légèrement surpris. »
Chloé se précipita à la fenêtre.
« Regarde, indiqua-t-elle en montrant la lune du doigt.
- Oui, c’est très beau, concéda Lex sans comprendre.
- Mais non, idiot !
- Quoi alors ?
- La lune et le soleil sont présents…
- Et, encouragea Lex.
- C’est simple, si on peut se parler maintenant, c’est parce que ton soleil et là, et ma lune aussi. Si l’un des deux s’en va, nos transformations commencent, expliqua Chloé.
- Donc, si j’ai bien compris, une fois le soleil complètement couché, tu deviens un loup. Une fois que la lune disparaît, je deviens un chat, éclaircit Lex.
- Oui, confirma Chloé.
- Tu as jusqu’à quelle heure, interrogea Lex.
- Et bien, je dirai au maximum 22h15. »
Lex regarda le ciel pensif. La lune était apparue beaucoup plus tôt que d’habitude. Elle n’offrait sa présence que plus tard, vers 18 heures…
« Ca nous laisse environ 6 heures pour comprendre ce qui nous arrive, calcula Lex.
- Je ne veux pas redevenir un loup, coupa Chloé… »
Lex tourna la tête vers Chloé.
« Qu’est ce qu’il se passe quand tu changes, interrogea-t-il. Ce n’est pas du tout comme moi…
- Le loup, l’instinct, essaye d’envahir mon être. Elle est orgueilleuse, fière, violente, sans pitié… ce n’est pas du tout moi ça, confia Chloé. C’est ce que je suis au journal, mais pas intérieurement… Ce qu’est la louve me blesse, me fais mal…
- Je ne ressens pas la même chose, coupa Lex. Le chat semble joueur, insouciant… on dirait un petit enfant qui découvre la vie. Quand je suis seule avec lui, j’ai l’impression de replonger dans une enfance qui n’est pas mienne, ajouta-t-il.
- Tu sais que des tâches noires apparaissent sur ta fourrure tous les soirs, demanda Chloé.
- Ah ? non, mais ça ne m’inquiète pas vraiment… Par contre toi, hier, tu étais sombres… tellement obscurs… et tes yeux, commença-t-il.
- Quoi ?
- Ce n’était pas le regard habituel. C’était un regard cruel et violent, mais tellement impassible… un regard qui ressemblait tellement à…
- Celui de ton père, termina Chloé. »
Lex arqua légèrement un sourcil.
« Ce devrait être moi qui hérite de ça, pas toi.
- Et pourquoi ?
- Et bien… c’est un comportement Luthor… et toi ce serait plutôt le comportement du chat que tu devrais avoir. Celui de la désinvolture…
- Donc, tu penses que c’est un échange de personnalité, critiqua Chloé.
- Cesse de te moquer de moi, je n’ai aucune idée de ce qui nous arrive, mais au moins, maintenant on peut toujours essayer d’en parler. Il faut qu’on soit ensemble lorsque Lune et Soleil sont présents en même temps.
- Lex…
- Qu’est ce qu’il y a ?
- Je me demandais juste si tu n’avais pas oublié quelques choses en redevenant humain… »
Lex baissa les yeux, et Chloé sourit en voyant ses joues s’empourprer.
« Cette couleur te va à ravir, mais tu devrais aller t’habiller, fit Chloé.
- C’est ta faute, tu m’as fais peur en hurlant dans l’appartement.
- T’as oublié de t’habiller ?
- Je te rappelle que je ne suis pas la seule… et moi au moins, je dors pas sur les gens.
- Heu bah… c’est bas ça comme coup Lex.
- Oui, mais toi aussi tu ne voles pas haut, se défendit Lex. Sur ce, je vais m’habiller. »

Chloé retint un fou rire, et alla à la cuisine (pleine de Nutella) et prépara du café. Peut être que Lex en prendrait.
Dans la chambre, Lex se changeait. S’il s’attendait à ça. Leur personnalité semblait s’échanger pendant leurs transformations. Ce qui voulait dire que Chloé luttait contre sa part sombre à lui, et non la sienne. Ce que le chat était, représentait avant tout ce que Chloé était. Un esprit espiègle, rieur, intelligent, énervant, et drôle. Toutes ces qualités donnaient de l’entrain à Lex. Il se sentait plus léger, plus libre. Mais Chloé subissait toutes les attaques de son orgueil et de sa fierté. C’était un traitement que son père, Lionel Luthor, avait inculqué en Lex avec force. Lui le rejetait autant qu’il le pouvait, par sa volonté, se laissant grignoter progressivement. Mais Chloé était beaucoup plus fragile. Ce qu’elle qualifiait d’instinct du loup était beaucoup plus. Quelque chose de plus dangereux. L’héritage des Luthor de génération en génération. La cruauté…
Donc le guide que Lex pensait avoir, ne s’avérait être qu’un reflet de ce qu’il pouvait devenir…
Il soupira en examinant ses griffures dans le miroir et s’étonna de son rétablissement. Il ne restait plus que des cicatrices. Il boutonna sa chemise et sorti de la chambre.

_________________


For you, I lived with my lips sealed. For you, I lived swallowing all my tears. But in my heart, still burning is the lamp of love for you, for you... (Tere Liye - Veer Zaara)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex-Fans
Jonathan Kent
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mer 28 Juin - 4:27

WOW!!! JE VEUT LA SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUU LOL toujours aussi intrigant a lire bravo. Jadore!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skinny
Traductrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 740
Age : 32
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Mer 5 Juil - 21:25

Pour lire la totalité de la fic:

http://bobine17.club.fr/Partage.doc

N'hésitez pas à laisser des feed ou à me contacter par mail.
Bonne lecture Smile

_________________


For you, I lived with my lips sealed. For you, I lived swallowing all my tears. But in my heart, still burning is the lamp of love for you, for you... (Tere Liye - Veer Zaara)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex-Fans
Jonathan Kent
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 28
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   Dim 16 Juil - 2:43

SUPER!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partage (Chlex)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partage (Chlex)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [SONDAGE] Partage de connexion Internet HD2 + User Agent / Orange
» partage d'atelier; cherche hotte mobile
» [AIDE] Partage internet avec PC bloquer
» [AIDE] Connexion impossible en partage internet USB "statut" reste déconnecté
» [AIDE][HD2] Partage internet et tv sfr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smallville :: LYCEE DE SMALLVILLE :: Le mur des bizarreries :: Fanfictions-
Sauter vers: